FAMOC

Fonds d'appui aux Moteurs du Changement

Le FAMOC, une composante du Programme Pays 2017-2022 du Danemark au Mali

FONDS D’APPUI DES MOTEURS DU CHANGEMENT (FAMOC)

Le programme pays bilatéral du Danemark pour le Mali pour la période 2017-2022 comprend les trois programmes thématiques ci-dessous :

  • Coexistence pacifique, Consolidation de Paix et Réconciliation ;
  • Appui à la Décentralisation, et ;
  • Développement du Secteur Privé.

Le FAMOC fait partie de la  thématique « Coexistence pacifique, Consolidation de Paix et Réconciliation ».

L’Objectif du FAMOC

L’objectif du FAMOC est de « promouvoir une société malienne plus pacifique, résiliente et respectueuse des droits humains ».

Les Deux effets directs du FAMOC

Effet direct 1 : La société civile malienne et en particulier les organisations motrices de changement des jeunes et des médias jouent un rôle de premier plan dans la promotion de la citoyenneté, de la gouvernance inclusive, de droits humains, et de la prévention contre l’extrémisme violent.

Effet direct 2 : La commission Nationale des Droits de l’Homme opère conformément à son mandat et conformément aux principes de Paris relatifs aux statuts et au fonctionnement des institutions nationales des Droits de l’Homme

Les Domaines d’intervention du FAMOC : les 4 Extrants ou Axes de Résultats

Le fonds pourra financer des projets et activités qui correspondent aux 4 extrants (axes de résultats) du programme :

  • Les organisations bénéficiaires du fonds contribuent au renforcement du leadership des jeunes (y compris femmes) et leur participation aux affaires de la communauté ;
  • Les médias (radio, télévision, presse écrite, presse en ligne, blogueurs, internautes …) bénéficiaires du FAMOC ont traité de thèmes ayant trait à la gouvernance, la citoyenneté et la radicalisation de façon critique et impartiale ;
  • Les organisations bénéficiaires du fonds contribuent à la promotion de la participation citoyenne, à la prévention et à la résolution des conflits, et à la promotion et à la protection des droits de l’homme ;
  • La CNDH a contribué à la promotion des Droits de l’homme à travers la formation, l’éducation, la protection, la prévention de la torture et la production de rapports de qualité sur les cas de violations de DH au Mali.

Organisations Bénéficiaires du FAMOC

En termes d’organisations bénéficiaires du fonds, le FAMOC travaille avec une définition ample de la Société Civile. Ses bénéficiaires sont soit :

I – « Les jeunes »

  1. une structure (ou groupement) ou un individu qui mène des activités ciblant les jeunes,
  2. une structure (ou groupement) dont le Bureau exécutif et/ou le Conseil d’Administration est composé d’une forte proportion de jeunes.

Tout individu ou structure pour être bénéficiaire doit être engagé dans la promotion de la citoyenneté, de la gouvernance inclusive, des droits humains, et de la prévention contre l’extrémisme violent (Effet direct 1).

La définition de jeunes suit celle de l’Institut National de la Statistique du Mali (INSTAT): la tranche d’âge de 15 à 35 ans.

II – « Les médias »

Cette catégorie concerne tout type de média (écrit, audio, audio-visuel, en ligne ou pas), indépendant d’intérêts politiques et religieux, répondant aux critères d’éligibilité par ailleurs.

Le FAMOC cible également les médias qui peuvent jouer un rôle de premier plan dans la promotion de la citoyenneté active, de la gouvernance inclusive, des droits humains, et de la prévention contre l’extrémisme violent. (Cf. Effet direct 1).

Les modalités d’interventions sont multiples : activités de sensibilisation pour et /ou par les jeunes, appui à la participation de jeunes dans les processus de décision et de la promotion du leadership des jeunes, d’appui au dialogue intercommunautaire et au débat public. Des activités innovantes sont privilégiées, de même que les activités de recherches-actions notamment dans le but de sensibiliser et former les communautés en matière de gestion et de prévention de conflits.

Les cibles du FAMOC : les guichets

Les ressources du FAMOC sont octroyées en fonction des guichets qui sont au nombre de quatre destinés à des catégories de bénéficiaires différentes :

  • Guichet A : organisations présélectionnées : AJCAD, Studio Tamani, Think Peace, CAPDH et la CNDH ;
  • Guichet B1 : organisations avec un track record et une capacité institutionnelle confirmée pour exécuter des projets relativement importants ou des projets et initiatives spécifiques
  • Guichet B2 : organisations avec un track record et une capacité institutionnelle moins importante pour exécuter des projets avec des budgets inférieurs au B1
  • Guichet C : organisations, associations, mouvements et groupes informels voire individus portant des projets reconnus d’intérêts publics (principalement de la jeunesse) avec des idées des initiatives innovatrices : activités de plaidoyer, campagnes de sensibilisation, éducation citoyenne et civique etc… (Des bénéficiaires remplissant les critères des guichets B ayant besoin d’un financement ponctuel pour un but bien précis pourront également postuler sous le guichet C.